Ostéopathie: ses bienfaits

L'ostéopathie est complémentaire de la médecine classique.

Champs d'application de l'ostéopathie :

Les articulations et les muscles

• Lombalgie : lumbago, sciatiques…
• Dorsalgies, cervicalgies : torticolis, coup du lapin…
• Entorses : cheville, genou, poignet…
• Tendinites : tennis-elbow, périarthrite

Le système nerveux et vasculaire

• Céphalées, migraines
• Etat d'anxiété, trouble du sommeil…
• Névralgies : cruralgies, sciatiques…

Le système digestif et viscéral

• Trouble de la digestion : constipation, diarrhées, ballonnements…
• Trouble génitaux urinaires : suivi de la grossesse, règles douloureuses, certaines incontinences…

Les séquelles de traumatismes

• Accidents de la voie publique.
• Chutes et chocs.
• Travail post chirurgical après cicatrisation.

Les limites de l'ostéopathie :

En posant son diagnostic ostéopathique spécifique, l'ostéopathe recherche aussi "les diagnostics d'exclusion", c'est-à-dire les manifestations cliniques qui relèvent d'une autre discipline que la sienne (chirurgicale, médicale, kinésithérapique …) ou qui ne sont pas justifiables d'un traitement ostéopathique utilisé seul.                       

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau